Dalle en bétonEt c'est le cas de le dire, on a bien eu la dalle ! Au sens propre du terme, puisque la veille nous avons du passer des gaines électriques dans le hérisson jusqu'à 23 heures…pour recommencer le lendemain de 6h30 à 8h30 ! Au sens figuré également, puisque dès 9 heures le 11 juin (oui oui, j'ai toujours 1 mois de retard sur le blog…), la première toupie de béton arrivait pour couler la dalle.

 

 


 

Le 10 juin, afin d'éviter de multiples passages de gaines dans la chape de la maison, nous avons mis en place des gaines électriques (Arnould ICTA Turbogliss en diamètre 20) dans le hérisson, de manière à ce que la majeure partie de l'électricité passe sous la dalle. C'est peut-être inutile, mais je pense que nous aurons une meilleure atténuation des ondes électro-magnétiques en ayant des gaines sous 20 cm de béton. Une chose est sûre, dans une maison en bois, rien n'arrête ce type d'ondes et par précaution, je préfère éviter les risques en attendant d'avoir enfin sous les yeux des études sérieuses sur le sujet. Nous avons donc passé pas moins de 300 mètres de gaines dans la soirée et la matinée du lendemain !

Gaines électriques

Heureusement que nous étions 2 à bosser là dessus, car tout seul je n'aurais jamais pu finir avant l'arrivée des maçons à 8 heures ! Nous avions un timing très serré, puisque le mardi et le mercredi j'étais en voyage de presse à Amsterdam. Etant donné que je bossais aussi le jeudi, il ne nous restait plus que la soirée pour tout faire.

Après une fin de travail dans l'urgence (de toutes façons il fallait que j'aille bosser), les maçons ont mis en place le gros treillis métallique, puis ce sont 3 toupies de béton qui se sont relayées pour couler notre dalle en un temps record ! Voici les quelques photos de l'opération.

 

Dalle béton

Pose du treillis métallique qui rigidifie toute la dalle. La section du métal est assez grosse, c'est bon signe.

 

Dalle béton

Dalle béton

Dalle béton

Pendant le coulage du béton, ils sont 2 à soulever le treillis pour qu'il soit bien positionné au milieu du béton, 1 à verser et 1 à contrôler le niveau. La dalle est ensuite tirée à la règle pour la lisser, puis vibrée à la règle vibrante.