Isolation et fin de pose des menuiseriesMalgré un démarrage un peu chaotique, les choses sérieuses ont pu commencer dès l'arrivée de nos équipes de choc ! En effet, nous n'étions pas moins de 9 personnes le samedi 3 juillet, et jusqu'à 13 le dimanche 4 !

 

 


 

Le week-end de pose des menuiseries et d'isolation s'est poursuivi à toute allure. Pour nous prêter main forte, la famille nous est venue en aide. Merci donc à toutes et à tous : Martine et Christian, Denise et Louis, Marion et Sylvain, Patricia et Yves, Magali et Julien, sans oublier Luigi et bien sûr Cécile et moi (ba oui, un peu d'auto-congratulation ne fait jamais de mal).

 

Nous avons donc terminé de poser les menuiseries et les volets roulants. Avant cela, il a fallu protéger les appuis de baies vitrées et de portes qui avaient été terminés la veille. J'ai donc utilisé du pare-pluie Delta Exxtrem pour m'assurer d'une bonne étanchéité. Nous rajouterons ensuite des pièces en aluminium découpées sur mesure pour finir et protéger le tout.

A propos de la pose des menuiseries, j'ai oublié de préciser que nous avons utilisé de la compribande Tramico TRS. Si c'était à refaire, j'aurais choisi une compribande qui s'expanse plus, puisque la TRS que nous avions ne s'expanse que jusqu'à 10 mm. Certains écarts autour des fenêtres faisaient hélas 10 mm environ, ce qui est un peu juste pour assurer une parfaite étanchéité. Ceci dit, il me semble que je n'ai vu qu'une fenêtre avec ce problème. Par précaution, l'étanchéité sera encore renforcée avant de faire les retours en tableau avec du bardage.

 

A part ce détail, nous n'avons pas rencontré trop de problèmes mais nous avons constaté une erreur dans le positionnement des tasseaux sur lesquels viennent s'appuyer les tapées de menuiseries. Les charpentiers ont du mal lire les plans fournis et je n'ai pas pensé à tout vérifier. Au lieu d'avoir un vide technique de 60 mm, déjà largement suffisant, nous nous retrouvons avec un vide de 80 mm sur les façades Sud et Est. C'est de la surface habitable perdue mais c'est désormais trop tard pour corriger. On se console comme on peut en se disant que ça facilitera le travail des électriciens et qu'on pourra mieux isoler derrière les volets roulants du côté intérieur.

 

Baie salon-séjour Luigi

Luigi se cache derrière la baie vitrée du salon pendant que Sylvain applique la compribande.

 

Appui porte local technique

Pendant ce temps là, nous sommes à fond pour habiller l'appui de la porte du local technique avec du pare-pluie. Au moins le bois ne prendra pas l'eau.

 

En parallèle, les femmes étaient à l'oeuvre pour l'isolation. Elles ont accompli un gros boulot puisque tous les panneaux de 80 mm ont été positionnés, ainsi que quelques panneaux de 140 mm. Pour la découpe, Louis nous a fabriqué un guide bien pratique pour être sûr de couper droit et avoir un support sur lequel maintenir le panneau de laine de bois.

 

Découpe de laine de bois par Martine

Découpe de laine de bois par Christian

Martine et Christian (attention aux mains, ouille ouille ouille !) en pleine découpe. Rien ne leur résiste !

 

Puis vient la mise en place des panneaux entre les montants de l'ossature. Toute la difficulté vient du fait qu'il faut les rentrer en force. A la découpe on laisse une marge d'au moins 1 cm de chaque côté, dépendant de la taille du panneau à insérer, puis on enfonce le panneau découpé dans l'emplacement prévu. Si les panneaux de 80 mm s'enfoncent relativement bien, ce n'est pas le cas des 140 mm qui nous ont donné plus de fil à retordre. C'est physique et très poussiéreux ! Heureusement que ce n'est pas toxique, c'est l'avantage de travailler avec de la laine de bois.

 

Mise en place d'un panneau de laine de bois

Mise en place d'un panneau de laine de bois

Mise en place d'un panneau de laine de bois

Des lunettes de protection pour Magali ?! Non non non, les lunettes de soleil c'est vachement plus classe ! ;) Ceci dit, question rapidité il parait qu'elle était au top !

 

Paquet de laine de bois

"Non non, laissez nous la laine de bois, on en veut encore !!!". Bon je plaisante, en fait ça serait plutôt "Allez hop, bon débarra, récupérez moi cette laine de bois qu'on n'en parle plus !". Il est vrai qu'au bout de quelques dizaines de m² de pose et plusieurs mètres de découpe, l'isolation fini par vous sortir par les yeux (ou entrer dans les narines, c'est selon).

 

Ca méritait bien une petite pause après autant de boulot ! Merci à tout le monde, nous avions bien avancé ce week-end là !

 

Dimanche 4 juillet au soir, nous en avions donc terminé avec les menuiseries, tandis qu'une bonne moitié de l'isolation était faite. Avoir autant de monde nous a permis d'avancer très vite, mais si je peux vous donner un conseil, évitez tout de même d'avoir autant de gens en même temps puisque c'est plus difficile à gérer pour que tout le monde ait du boulot. Ou alors il faut vraiment avoir tout prévu dans les moindres détails, ce qui est toujours compliqué sur un chantier, d'autant plus que certaines techniques et méthodes de pose ne sont pas toujours évidentes.

A la fin du week-end, la maison était donc HEHA (hors d'eau hors d'air) comme prévu !

Voici quelques photos du résultat :

 

Fenêtre cuisine

Baies vitrées du salon-séjour

 

 

Baies vitrées Sud

SDB et WC de l'étage

 

Façade Sud