MenuiseriesAh, les vacances… Et dire que c'était il y a maintenant 3 mois ! Les travaux s'accélèrent de notre côté, nous avons bien avancé depuis, mais laissez moi d'abord reprendre où nous en étions malgré le retard pris sur les articles. Il y a 3 mois, nous attaquions donc la pose des menuiseries, nous-mêmes !

 

 


 

Le temps d'un long week-end, nous avons donc sorti nos casquettes de menuisier pour nous occuper de la pose des portes et fenêtres. Nous avons décidé de nous en occuper après avoir vu les tarifs de la plupart des menuisiers. Les devis étaient trop élevés pour notre budget et il fallait absolument faire des économies pour réussir à faire la maison de nos rêves. Visiblement, les devis ne prennent pas en compte le type de pose et le support, si bien qu'une pose en ossature bois, pourtant relativement simple si la maison est bien faite, coûte finalement presque aussi cher qu'une pose en rénovation sur maison maçonnée. Malgré quelques tentatives de négociation, nous avons bien vu que la différence resterait trop importante. Seul un menuisier travaillant seul et à son compte proposait de bons tarifs, mais la proposition globale n'égalait pas ce que nous proposait les Matériaux de l'Ouest.

 

Un choix important

Les menuiseries sont responsables d'environ 30% des pertes thermiques dans une maison. Par conséquent, il convient de choisir des fenêtres et portes à haute performance énergétique qui nous isolent au mieux. Bien entendu tout cela a un prix et il faut comme toujours faire des compromis.

Actuellement, le PVC est sans doute le matériau qui offre le meilleure rapport performances/prix. Cependant, nous ne voulions pas de PVC puisque nous n'étions pas convaincu par son intégration dans une maison en ossature bois. Les raisons sont à la fois esthétiques et écologiques. L'aluminium est une autre possibilité qui séduit beaucoup de monde puisque sa tenue dans le temps est très bonne et son entretien limité. Le problème, c'est que les performances thermiques ne sont pas glorieuses avec de telles menuiseries. Enfin, le bois offre les avantages inverses par rapport à l'aluminium. Une solution consiste alors à mêler les avantages du bois et de l'aluminium . Cette solution, c'est la menuiserie mixte et c'est ce que nous avons choisi pour notre maison.

 

La marque Minco pour des menuiseries mixtes bois/aluminium

Plusieurs fabricants se disputent le marché. Si le haut de gamme est assurément plein de qualités (Internorm, Bieber, etc), ses tarifs peuvent en refroidir plus d'un et nous avons du rester sur un bon milieu de gamme avec la marque Minco. C'est à partir de ce choix que nous avons eu la bonne idée de contacter les Matériaux de l'Ouest qui nous on fait une proposition très intéressante. Une proposition similaire nous avait été faite pour du MC France (produit équivalent), mais il aurait alors fallu payer la pose. Bref, le choix s'est vite orienté vers Minco, d'autant plus que nous avons apprécié le professionnalisme du personnel des Matériaux de l'Ouest. Merci à eux pour leurs conseils et l'assistance technique impeccable.

Les performances thermiques des menuiseries Minco sont plutôt bonnes : Uw = 1,4 pour les ouvrants à la française et Uw = 1,6 pour les coulissants. Nous avons volontairement limité le nombre de coulissants dans notre maison puisqu'ils sont source de fuites d'air, ce qui est évidemment très mauvais pour le bilan thermique et l'étanchéité à l'air de la maison. Il faut donc faire attention à cela, d'autant plus que nous avons une labellisation BBC en cours. Minco propose aussi des menuiseries spéciales pour une pose sur ossature bois mais nous avons préféré nous contenter des versions classiques qui sont tout aussi bonnes. Cependant, les versions ossature bois devraient logiquement faciliter la pose et limiter les risques d'erreurs. Jetez y donc un oeil si vous vous orientez sur cette marque.

Pour finir – il y aurait bien d'autres choses à raconter sur le sujet – signalons que nous avons bien entendu privilégié les ouvertures plein Sud afin de bénéficier des apports solaires pour réchauffer la maison. C'est une des bases de la conception bioclimatique.

 

Une livraison sans accrocs, c'est beau !

La veille, nous avons donc été livrés de 2 grosses palettes pleines à craquer de lourdes fenêtres. Heureusement, Luigi était là pour nous aider ! Le plus compliqué fut de rentrer les 4 vantaux des baies coulissantes. De sacrés monstres qui pèsent une tonne et qui ne sont pas si évidents que ça à attraper à cause de la sueur qui coule rapidement sur les mains. Vous l'aurez compris, il faisait chaud en cette fin de journée d'été ! Au final, j'ai finalement fait appel à 2 voisins pour rentrer les 2 derniers vantaux, puisque les forces commencaient à nous manquer.

Palette de menuiseries

Palette de menuiseries

 

Le lendemain fut un peu plus compliqué puisqu'il me manquait du matériel, au grand désespoir de Luigi… Ceci dit, je suis revenu de mes courses avec une perceuse/visseuse de marque Bosch, en promo, dont je suis vraiment très content : légère, compacte, puissante ! Voyons le bon côté des choses. ;) Il fallait également acheter tout un tas d'accessoires pour la pose des menuiseries, ce qui était un peu plus galère car il est toujours difficile de penser à tout dans les moindres détails. Bref, ce fut une première journée un peu chaotique et j'en suis le premier désolé.

Bosch PSR 14.4 LI

 

J'ai aussi du gérer un peu le chantier puisque les charpentiers de CCL Lucien avaient encore les appuis de portes et de baies coulissantes à faire. Ce fut un peu compliqué mais finalement nous y sommes arrivés. Ces appuis sont en bois, ce qui nous permet d'éviter les ponts thermiques qui apparaissent dans le cas d'appuis maçonnés. Nous gardons également une structure plus rigide puisque nous n'avons pas besoin de couper la première lisse en bois dans ce cas. Espérons juste que ces appuis ne bougeront pas trop avec le temps, sinon nous risquons d'avoir quelques problèmes d'ajustements, surtout avec les coulissants. Enfin bon, compte tenu de la conception et du type de pose, ça devrait aller.

Appui bois seuil coulissant

L'appui d'une des 2 baies coulissantes.

 

Appui bois seuil porte local technique

L'appui de la porte du local technique. J'ai été obligé de défoncer le béton à la massette et au burin puisque la dalle était un peu plus haute que prévu sur les bords ! Une belle galère pour rattraper cela en vitesse.

En ce qui concerne les appuis, il a fallu trouver des solutions sur le terrain puisque tout n'était pas fait à l'avance contrairement à ce qui était prévu. Merci à Nathalie, femme charpentier très compétente, qui s'est très bien occupée de tout ceci.

 

Pendant ce temps, les couvreurs finissaient de poser l'écran de sous-toiture (Delta Exxtrem) sur le versant Sud.

Ecran de sous-toiture

 

Au milieu de tout cela, nous avons tout de même pu attaquer la pose des premières fenêtres.

Fenêtre des WC

Nous avons commencé par la plus simple de toutes : la fenêtre des WC ! Avec ses dimensions de 50 x 75 cm, ce fut assez facile. Il suffit alors de mettre de la compribande tout autour, puis de rapidement positionner la fenêtre avant que la compribande ne s'expanse. Evidemment avant cela on vérifie les niveaux et on fixe les équerres sur le dormant de la fenêtre. Pour une si petite fenêtre, nous ne mettons que 2 équerres de chaque côté.

Nous sommes ensuite passés à la fenêtre de la cuisine, bien plus grande !

Fenêtre de la cuisine

Par sécurité, nous avons mis 4 équerres de chaque côté, puis 4 aussi en dessous. Cette fenêtre en composée de 2 parties fixes de part et d'autre d'un ouvrant en oscillo battant. Celui-ci fait 80 cm de large par 95 cm de haut, contre 60 cm de large pour les 2 fixes. Cela nous fait une vision panoramique sur l'extérieur, c'est très sympa.

Nous sommes globalement satisfaits de la qualité des menuiseries Minco. Mis à part quelques problèmes de finition sur les coulissants (j'y reviendrai), cela reste du bon matos.

 

J'allais oublier, nous avions également reçu un camion entier de laine de bois de jour ci ! Mine de rien, c'est que ça prend une place folle tout ça !

Laine de bois dans le salon

Laine de bois dans le local technique

Et il en restait à une montagne à gauche, derrière le mur de refend, dans la chambre… Ca annonçait bien la couleur pour le lendemain puisque nous recevions 6 personnes supplémentaires sur le chantier ! A suivre…