Volets roulantsQuiconque a déjà conçu où étudié la problématique des volets roulants dans une maison – qui plus est basse consommation – le sait : l'intégration des volets roulants est une véritable galère qui nécessite de faire des compromis si l'on veut un système à la fois esthétique, efficace et pas trop cher. Après quelques retournements de cerveau, nous avons adopté une solution parmi d'autres.

 

 


 

Si l'intégration des volets roulants est si critique, c'est que leurs emplacements sont bien souvent sources de fuites d'air et autres ponts thermiques. En effet, la solution la plus courante est de mettre le volet roulant du côté intérieur. Bien que cela évite d'avoir un coffre visible de l'extérieur, on ne fait que déporter le problème dans la maison. Certes, le volet est alors facilement accessible, mais un tel coffre représente alors un beau pont thermique.

Les solutions sont multiples mais aucune n'est parfaite. Les coffres dits "isolés" sont la plupart du temps trop mal isolés pour être réellement performants, c'est pourquoi il vaut mieux les déporter vers l'extérieur ou les sur-isoler. Si le coffre est disposé côté intérieur, il devient difficile de l'isoler plus puisque cela prend de la place dans la maison et ce n'est pas esthétique. Il est inutile d'isoler un tel coffre vers l'extérieur puisque l'air rentre de toutes façons dans le coffre.

Restent alors 2 solutions si l'on souhaite garder des volets roulants et ne pas se rabattre sur des brise-soleil orientables (pas aussi efficaces et surtout plus chers). La première est de les mettre complètement sur l'extérieur, ce qui est thermiquement la meilleure solution. En revanche, esthétiquement cela nous pose problème puisque des coffres qui dépassent vers l'extérieur ça ne fait pas très beau selon nous. Il est toutefois possible de choisir des menuiseries avec coffre intégré et enroulement vers l'extérieur. On trouve souvent ce système en rénovation. L'autre solution garde ce principe d'enroulement du volet vers l'extérieur, à la différence que l'on met directement le volet dans l'épaisseur du mur. Bien entendu, cela nécessite d'avoir des murs assez épais et d'isoler au maximum vers l'intérieur. C'est cette dernière solution que nous avons choisi puisque nous avons une ossature de 220 mm d'épaisseur.

Nous avons donc un volet roulant qui s'enroule vers l'extérieur et qui se situe devant la menuiserie. Nous l'avons fixé le plus loin possible de la menuiserie afin de garder un espace suffisant pour isoler au mieux le coffre. Afin de garder un accès en cas de problème, les volets seront accessibles par le dessous côté extérieur via une trappe. L'épaisseur d'isolant est donc de 60 mm. C'est loin d'être parfait mais cela reste raisonnable pour ne pas détruire la performance du mur. C'est en tout cas bien mieux qu'un coffre de VR soit disant isolé vendu dans le commerce.

Vous l'aurez compris, nos menuiseries sont posées du côté intérieur dans un système un mi-chemin entre la pose en tunnel et la pose en applique. C'est presque une pose en feuillure finalement, mais dans une ossature bois. C'est un peu moins bon pour les apports solaires, mais c'est mieux pour l'entretien des vitrages puisque moins soumis aux intempéries.

 

Afin de refermer correctement le coffre de volet roulant du côté intérieur, nous avons acheté du contreplaqué marine de 10 mm. Louis, ancien menuisier de métier, nous a fabriqué de beaux panneaux qui viennent se fixer sur le haut de la menuiserie qui est en bois. Nous avons ensuite rajouté de la laine de bois avant de faire les doublages.

Volets roulants par Louis

Louis en plein boulot ! Tout est précis, mesuré, calculé et découpé au millimètre, ça ne rigole pas ! Merci à Louis. ;)

 

Volets roulants

Le panneau prêt à être vissé au dessus de la fenêtre ci-dessous.

 

Volets roulants

Volets roulants

 

Le coffre de volet roulant de la baie vitrée du salon est fermé. L'accès au VR se fait par l'extérieur. Ce n'est pas super simple mais si nous avons un problème on peut tout de même accéder à tout le mécanisme par l'extérieur. Au moins on ne voit le VR ni à l'intérieur, ni à l'extérieur. ;)

 

 

 

En ce beau mois de juillet, nous avions également reçu le reste de laine de bois et plusieurs tonnes de plaques de Fermacell (doublages et cloisons), de Placo (plafonds) et d'OSB (plancher).

MOB La Triskeline

 

A bientôt pour un article sur la fin de l'isolation des murs !