Huile de lin HOCCa y est, le bardage a reçu sa première double-couche d'huile de lin ! Un gros boulot pour un résultat satisfaisant, bien que l'on sache déjà qu'il faudra recommencer régulièrement, surtout les premières années. Ceci dit, pour cette année c'est bon, c'est fait, reste à surveiller l'évolution mois par mois.

 

 


 

Comme je l'indiquais dans mon précédent billet sur l'entretien du bardage, avant de commencer l'application d'un saturateur (ou autre produit d'ailleurs), il faut d'abord nettoyer voire même dégriser le bardage s'il a commencé à foncer. Sinon pas de miracle, ça va devenir très foncé, voire presque noir. Notre façade Ouest était d'ailleurs limite puisqu'elle avait commencé à griser.

La façade Nord avait déjà été nettoyée par Martine et moi quelques jours auparavant, c'est donc celle-ci qui a reçu la première sa couche d'huile de lin. Pour l'application, un pinceau large à poils longs et souples, de l'huile de lin de bonne qualité coupée à 50% d'essence de térébenthine, et bien sûr de l'huile… de coude !

 

Huile de lin HOC

L'huile de lin HOC a une couleur jaune-miel. Forcément on retrouve cette teinte une fois le mélange appliqué sur le bardage, c'est inévitable mais ça nous plaît. Si on veut de l'incolore, mieux vaut alors s'orienter vers un saturateur de marque, certifié incolore, comme par exemple du Textrol. Le problème, c'est que c'est 2 à 3 fois plus cher pour un résultat similaire en terme de tenue dans le temps (à première vue selon ce que j'ai pu voir sur d'autres blogs).

 

Bardage huile de lin Nord

Bardage huile de lin Nord

Voici le résultat après une première couche d'huile. On voit bien la différence par rapport au bardage simplement nettoyé (zone située en haut à droite).

 

Huile de lin bardage Nord

Huile de lin bardage Nord

Le mélange huile/térébenthine est vite absorbé par le bois lorsque le bardage est bien sec. Il lui donne cependant un aspect brillant pendant quelques jours (2 ou 3 maximum).

 

Nous sommes ensuite passés à la suite une fois les autres façades nettoyées.

Bardage Sud propre

Voici donc la façade Sud, bien propre.

 

Bardage Sud-Ouest propre

La vue de l'angle Sud-Ouest. Dommage qu'il manque encore la pergola et la terrasse, par ce beau temps ça donnait envie ! Enfin ça sera pour l'année prochaine. ;)

 

Bardage Ouest Louis Christian

Pour finir, voici Christian et Louis, en plein boulot sur la façade Ouest. Un grand merci également à Martine, Denise, Sylvain, Marion et bien sûr Cécile pour tout l'entretien des zones du bardage situées en dessous de 4 mètres. Au delà, jusqu'au faitage à près de 9 mètres, c'était pour bibi ! Perché tout en haut de l'échelle en haut des pignons, on fait déjà moins le malin. Ceci dit, aucun problème particulier, ça se fait très bien et l'application de l'huile de lin est très agréable. Evidemment c'est du gros boulot, mais au moins ça a le mérite d'aller relativement vite.

Je mettrai plus de photos du résultat final lorsqu'il fera beau. Après quelques semaines, le bardage s'est éclairci mais garde une belle couleur. Nous avons repassé une couche sur la façade Nord pour être tranquille, puisque c'est la façade qui s'abime le plus. Reste à voir comment ça va évoluer au fil des mois. Les premières années, il faut repasser régulièrement, une fois par an pendant les 2 ou 3 premières années, puis on espace ensuite tous les 2 ans, puis 3 et 4, jusqu'à 5 ans. Si tout va bien, on devrait à terme pouvoir entretenir une fois tous les 5 ans. On verra bien selon l'évolution du bardage. On vous tient au courant !