Topdown AustroflammC'était encore inespéré il y a quelques mois, le topdown commence pourtant à se démocratiser, au point que les marques elles-mêmes recommandent ce type d'allumage ! C'est en tout cas ce que l'on peut constater dans la nouvelle vidéo du fabricant Austroflamm.

 

 


 

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas le topdown, il s'agit d'une méthode d'allumage par le dessus, qui permet d'optimiser la combustion de la pile de bois, de manière à réduire les émanations de fumée et ainsi améliorer le rendement (entre autres). Plus de détails et une vidéo dans l'article bilan où je présentais le principe.

En tout cas cela fait bien plaisir de voir cette technique encouragée, d'autant qu'elle fonctionne très bien lorsque l'on a compris le principe.

A part ça, nous venons tout juste de faire ramoner le conduit du poêle pour débuter la saison de chauffe sereinement… sans doute pas avant le mois de décembre comme les deux années précédentes. Il n'y avait que peu de suie, signe d'une combustion propre.

Nous avons également commandé quatre stères de châtaignier pour les prochains hivers (une stère par an de consommation). Il nous reste encore un peu de chêne mais je préfère brûler des essences qui flambent mieux et plus vite, sachant qu'elles sont aussi moins chères. Le chêne c'est bien pour brûler plus longtemps mais ça n'a pas grand intérêt dans une maison bien isolée comme la nôtre. On verra ce que ça donne avec le châtaignier, sachant que ça a tendance à péter un peu à la combustion.

En parlant de péter, nos pierres réfractaires en Keramott sont encore fissurées, c'est assez incroyable mais vrai. On y a fait encore plus attention que l'an passé mais il faut croire que c'est aussi fragile que de la porcelaine et que ça se fissure avec les flambées répétées. Du coup on y touche le moins possible, même pendant le nettoyage (aspiration), car si on soulève les pierres il arrive que des morceaux se décrochent carrément. C'est ce qui est arrivé pour le ramonage, nous avons été obligés d'enlever une pierre latérale pour dégager la pierre supérieure et une partie de cette pierre du côté droit est restée en bas, elle était déjà séparée à cause de la fissure. Rien de dramatique, je l'ai remise comme ça mais c'est agaçant. Pourquoi ne pas faire des pierres plus solides ou au moins armées ou fibrées ? Ou alors changer de matériaux carrément, je ne sais pas. Enfin bref, je crains que l'on doive passer à la caisse d'ici un an ou deux, quand on ne pourra plus ajuster correctement les morceaux qui se sont détachés.

Heureusement le poêle fonctionne bien, même si je me dis que l'on aurait sans doute pu prendre un modèle encore moins puissant, avec un foyer plus petit et plus pratique pour atteindre la double combustion. Enfin ça va, dans l'ensemble ce Koko Xtra est tout de même satisfaisant. Prochain avis après l'hiver ?