recuperer-eau-de-pluie

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Si l’eau potable est une ressource précieuse, elle devient de plus en plus chère. Pour diminuer le coût de sa facture d’eau et gagner en autonomie, il est préférable de récupérer l’eau de pluie et de la stocker. La collecte et la conservation de l’eau de pluie sont extrêmement bénéfiques pour tous ceux qui sont concernés par les questions environnementales. La récupération de l’eau de pluie n’est pas quelque chose que l’on peut faire au hasard. En effet, il est indispensable d’installer un équipement spécifique et de suivre une série d’étapes. Dans le prochain billet, vous apprendrez comment se fait la récupération de l’eau de pluie.

Pourquoi la récupération de l’eau de pluie est-elle importante ?

La récupération de l’eau de pluie présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle peut avoir un effet positif sur la planète. La récupération de l’eau de pluie est un excellent moyen d’assurer la préservation des ressources naturelles et des écosystèmes délicats de laplanète. En outre, l’utilisation de l’eau de pluie contribue à préserver les ressources en eau souterraine et à économiser l’énergie. La collecte de l’eau de pluie réduit les effets négatifs du ruissellement et fournit également de la nourriture aux plantes.

En outre, la collecte et le stockage de l’eau de pluie sont une bonne idée pour économiser de l’argent. Les personnes qui consomment de l’eau paient de grosses sommes d’argent aux agences de l’eau. Si vous récupérez l’eau de pluie, elle est totalement gratuite, et abondante dans certaines régions françaises et vous permettra de réduire votre consommation d’eau. Pour faire des économies sur le long terme, il est recommandé d’opter pour des récupérateurs d’eau de pluie. Ce sont des systèmes qui peuvent être capables de récupérer 80 à 90 % de l’eau de pluie qui tombe sur le toit.

Ce qu’il faut savoir avant de choisir un dispositif de récupération d’eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie est un choix qui peut vous aider à faire des économies tout en contribuant à la préservation de l’environnement. Comme il existe actuellement de nombreux types de récupérateurs d’eau de pluie sur le marché, il est difficile de choisir le bon. Pour vous assurer de choisir le bon, il y a certains facteurs à prendre en considération lors du choix d’un modèle.

Avant de choisir un dispositif de récupération d’eau de pluie, vous devez vous demander quel type de réservoir vous souhaitez installer. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir une cuve souterraine ou extérieure. Ces deux types de cuves n’ont pas la même utilité. Si vous envisagez de stocker l’eau de pluie afin d’arroser votre jardin, le réservoir extérieur pourra faire l’affaire. En revanche, si vous avez l’intention de tirer la chasse d’eau des toilettes ou de laver votre linge avec l’eau de pluie, vous devez choisir la citerne souterraine.

La capacité de la cuve est également un aspect essentiel dans le choix du système de récupération d’eau de pluie. Elle est analysée en fonction de l’utilisation que vous comptez faire de l’eau de pluie, des précipitations dans votre région et de la taille de votre résidence. La capacité des citernes extérieures varie entre 200 et 2 000 litres, tandis que celle des citernes souterraines peut aller de 1 500 à plus de 5 000 litres.

Le matériau utilisé pour la fabrication de la cuve détermine le matériau utilisé pour la collecte de l’eau de pluie. En général, les cuves extérieures sont fabriquées en polypropylène, qui est un matériau durable et léger. Pour les cuves enterrées, elles sont fabriquées en polyéthylène ou en béton.

Les étapes de l’installation d’un système de collecte d’eau de pluie

L’installation d’un système de collecte d’eau de pluie est simple et rapide. Cependant, l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie extérieur ne peut pas être réalisée de la même manière que la construction d’un système de récupération d’eau de pluie souterrain.

Pour installer le système de récupération d’eau de pluie extérieur, vous aurez besoin d’un tuyau de descente, d’un tournevis et d’un tournevis cruciforme, d’une scie cloche, d’un niveau à bulle, d’une lime et d’un crayon. Une fois que vous avez tous ces éléments, vous pouvez commencer à installer votre récupérateur en suivant ces étapes :

  • Après avoir préparé vos outils, placez le réservoir sur le toit ou le système de gouttière, et de préférence sur une surface plane.
  • Le collecteur doit être placé dans le sens opposé à la gouttière.
  • Veillez à repérer les points de raccordement, puis percez les trous pour la fixation ;
  • Terminez l’installation en mettant en place les supports de fixation ainsi que le tuyau collecteur, de même que le robinet.

La construction d’un collecteur d’eau souterrain nécessite un professionnel qualifié. En réalité, il s’agit d’une procédure longue et complexe. Il est possible d’installer le système soi-même, mais il faut veiller à bien planifier les étapes. L’installation implique de nombreux travaux de terrassement. En outre, vous devez penser à ce que le raccordement des tuyaux ait un grand diamètre. Ensuite, l’ensemble du système doit être relié au système d’irrigation du jardin.

Conseils pour l’entretien

Pour assurer la longévité du système de collecte des eaux de pluie, il faut l’entretenir. Il est suggéré de nettoyer fréquemment les prises d’eau pourles débarrasser de toute impureté. Taillez également la végétation autour. La saleté à l’intérieur du collecteur pourrait provenir des plantes qui libèrent des feuilles ou des débris dans le collecteur.

Il n’est pas non plus recommandé de laisser le piège à eau ouvert. En le fermant, vous prolongerez sa durée de vie. Le nettoyer régulièrement contribuera à ralentir son processus de vieillissement. Vous pouvez utiliser un tissu assez résistant, une plaque recyclée ou même un simple couvercle selon la forme. Il est également recommandé de protéger le collecteurd eau de pluie desrayons UV.

De même, dès l’apparition des premières gelées, sortez votre collecteur d’eau et mettez-le en hibernation pour éviter qu’il ne fuie au retour du printemps. En effet, dès l’arrivée des intempéries, la dilatation de l’eau gelée peut faire exploser le collecteur d’eau.