Comment rénover votre clôture à moindre coût ?

La clôture est un élément indispensable de tout jardin. Son rôle premier consiste à en assurer la délimitation et à le protéger des éventuelles intrusions, des nuisibles et des regards indiscrets. Nous pouvons y ajouter son rôle décoratif. Elle apporte à la propriété une touche personnelle tout en y apportant un cachet supplémentaire. Selon le modèle, elle peut même la valoriser complètement. Une clôture s’avère par conséquent importante, tant au niveau du design que de la praticité, de l’intimité et de la sécurité. Si vous êtes sur le point de rénover votre clôture, découvrez quelques bonnes pratiques à adopter pour y parvenir à moindre coût.

Motorisez votre portail pour plus de praticité

Le portail complète la clôture de votre propriété, en favorise l’accès et en garantit la sécurité. Les deux agissent en synergie. Vous pouvez de ce fait agir sur votre portail dans le cadre de la rénovation de votre clôture, en le dotant d’un système de motorisation. Ce dernier vous épargne bien des peines tout en apportant un gain de temps, de confort et de praticité indéniable lors de vos allers-retours quotidiens. L’ouverture et la fermeture d’un portail motorisé se font rapidement et avec le minimum d’efforts.

Elles peuvent même s’opérer à distance, notamment par le biais d’une télécommande ou d’un smartphone. Vous n’avez donc plus rien à faire manuellement et vous pouvez l’actionner sans avoir à sortir de votre véhicule. La motorisation renforce de surcroît la sécurité à domicile dans le sens où elle est difficile à violer. Elle valorise par la même occasion votre résidence. Il faut néanmoins trouver un système compatible avec le portail déjà en place.

 moteur de portail battant à ouverture extérieure

Pour un modèle coulissant, un moteur muni d’une crémaillère en nylon s’impose s’il est léger. Il doit être en acier soudé dans le cas où son poids est supérieur à 800 kg. Une crémaillère en plastique/métal représente quant à elle un bon compromis par rapport aux deux précédentes. Selon la configuration de votre portail, vous avez le choix entre le système à rail au sol et le système autoportant. Le premier est hautement performant, solide, fiable et préserve la structure du portail. Il est doté d’un rail à fixer au sol et dont le rôle est d’accompagner le mouvement du vantail.

Le second est facile à installer et peu encombrant. Il n’implique pas la pose d’un rail, car le portail est suspendu et seule la crémaillère guide son mouvement. Si vous disposez d’un portail battant tirant, notez que le moteur de portail battant à ouverture extérieure le plus classique fonctionne avec un système de bras articulés placés au niveau des vantaux. Il vous est aussi possible d’opter pour une motorisation à vérins. Celle-ci requiert moins de place que son homologue à bras tout en étant particulièrement puissante.

Ces deux systèmes conviennent également aux portails battants poussants, c’est-à-dire qui s’ouvrent côté maison. Il faut toutefois préciser que plus votre portail est lourd, plus vous aurez besoin d’un moteur puissant pouvant garantir une ouverture et une fermeture rapides. Le dispositif à vérins est à éviter si les vantaux sont conçus avec une matière peu résistante à l’arrachement comme le bois ou le PVC.

Posez une laque PVC sur votre clôture pour une finition impeccable

Quels que soient les soins que l’on apporte à une clôture en PVC, une telle structure se ternit avec le temps. Ce phénomène peut même se produire plus rapidement qu’on ne le souhaite. Heureusement, il existe un moyen vous permettant de lui refaire une beauté, de la restaurer dans son éclat d’origine et de l’inscrire dans l’air du temps sans pour autant dépenser une somme importante. Il s’agit de l’utilisation de la laque PVC.

Ce produit fournit une finition aussi soignée que brillante à votre clôture, tout en lui procurant un effet épuré et résolument contemporain. Aucune sous-couche n’est requise au moment de sa pose. Qui plus est, il se prête à toutes les fantaisies, puisqu’il peut arborer une large palette de coloris. Posée dans les règles de l’art sur un support méticuleusement préparé, la laque PVC se révèle résistante aux diverses agressions extérieures et est lessivable. Notez que cette finition est aussi compatible avec les clôtures en bois.

Rehaussez les piliers de votre clôture avec des chapeaux en pierre

Les chapeaux de pilier en pierre sont des éléments de finition qui ne manqueront pas de donner du style à votre clôture et, in fine, à votre propriété. Ils se déclinent aujourd’hui en des styles variés, permettant ainsi à toutes les fantaisies de s’exprimer. Pour un rendu harmonieux, optez pour les modèles qui s’accordent parfaitement au style architectural de votre habitation. Il apparaît aussi plus opportun de jouer avec le contraste des pierres.

Rien ne vous empêche de jouer la carte de l’originalité dans la mesure où votre propriété n’est soumise à aucune règle d’urbanisme. L’autre avantage des chapeaux en pierre tient au fait qu’ils sont faciles et moins chers à mettre en place. De plus, une fois installés, ils protègent les piliers de votre clôture et en garantissent la pérennité en empêchant l’eau de s’infiltrer dans la maçonnerie.

portail maison motorisé

Créez des parterres fleuris le long de votre clôture

Force est d’admettre que la tendance déco continue de s’articuler autour du green power. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par cette mode qui, selon les experts en déco, va encore rythmer l’année 2023 pour disposer des parterres fleuris le long de votre clôture ? Il convient de créer une plate-bande aussi étroite que longue à niveau avec le sol et surélevée grâce à un mur ou bien à peine plus haute. Dans tous les cas, en faisant preuve d’inventivité, il vous est possible de donner vie à un parc miniature dans cette partie du jardin placée contre votre clôture.

Celui-ci valorisera assurément votre propriété. Quoi qu’il en soit, pour réussir vos parterres, il est conseillé d’y planter des Geraniums vivaces par groupe de 3, 5, 7. Selon vos goûts, vous pouvez choisir des coréopsis, des géraniums roses ou bleus, des sauges bleues, des pavots éclatants, des rudbeckias jaunes… Il est ensuite conseillé de lier les coloris par des plantes à feuillage gris argent ou à floraison blanche. Pensez par ailleurs à jouer sur les volumes, à intégrer dans vos parterres des végétaux persistants et à planter des graminées ainsi que des ombellifères afin d’alléger l’ensemble.