Garage parpaing

Construire un garage en parpaing : notre tutoriel

Un garage est un bâtiment très important pour de nombreux propriétaires. Il peut protéger votre voiture des intempéries et peut également servir de lieu de stockage. Si vous envisagez de construire un garage, vous devrez décider du type de garage que vous souhaitez construire. Il existe de nombreux matériaux différents que vous pouvez utiliser pour construire un garage, notamment les parpaings, les blocs de béton et les briques. Nous allons vous montrer comment construire un garage avec des parpaings.

Quel est le prix d’un garage en parpaing ?

Le prix de la construction d’un garage en parpaings varie entre 250 et 550 € par m². Ce prix comprend le coût des matériaux et de la main-d’œuvre. Si vous envisagez de construire un grand garage, vous devrez peut-être faire appel à un entrepreneur pour vous aider dans ce projet.

Construction d’un garage en parpaing 

Avant projet

La première étape de tout projet de construction est la préparation de l’avant-projet. Il s’agit notamment d’établir un plan et d’obtenir les permis nécessaires.

Vous devrez décider de la taille de votre garage et de son emplacement. Une fois que vous avez un plan, vous pouvez demander un permis de construire à votre administration locale.

Implantation

Après avoir obtenu les permis nécessaires, vous pouvez commencer à préparer l’emplacement de votre garage. Dans un premier temps, délimitez l’emplacement du futur garage avec des piquets et des cordes.

Vous devez aussi débarrasser la zone de tous les débris et niveler le sol. Également, creuser des tranchées pour les fondations.

Calepinage

Le calepinage est le dessin de la disposition des éléments pour couvrir une surface ou remplir un volume.

Toutes les épaisseurs doivent donc être prises en compte pour pouvoir atteindre le niveau souhaité.

Fondations

Fondation garage

La fondation est la partie d’une construction qui transfère les charges du bâtiment au sol

Il existe plusieurs types de fondations, mais pour la plupart des garages, une fondation en bandes sera suffisante. Ce type de fondation est réalisé en coulant du béton dans des tranchées.

Une étude de sol sera à réaliser pour déterminer le type de sol de votre propriété.

  • L’étape suivante consiste à installer l’armature. Pour ce faire, on place des barres d’acier dans les tranchées.
  • Installez un film anti-termites avant la coulée du béton.
  • Une fois l’armature en place, vous pouvez commencer à couler le béton dans les tranchées. Veillez à vibrer le béton pour éliminer toute poche d’air.

Dalle de garage

La dalle de garage est le plancher du garage

Il est important de couler une dalle de béton d’au moins 10 cm d’épaisseur. Si vous vivez dans une région où les hivers sont froids, vous devriez envisager de couler une dalle plus épaisse.

Une fois que le béton a durci, vous pouvez appliquer un scellant pour le protéger des intempéries et des taches.

Drain

Il est important d’installer un système de drainage autour du périmètre du garage

Cela empêchera l’eau de s’accumuler autour des fondations et de causer des problèmes.

Un tuyau perforé est installé dans une tranchée remplie de gravier. Le tuyau évacue l’eau qui s’accumule autour du garage.

Vous pouvez également installer des gouttières sur le toit du garage pour recueillir l’eau de pluie et l’éloigner du bâtiment.

Assembler les parpaings

  • Une fois que les fondations sont en place, vous pouvez commencer à assembler les parpaings.
  • Pour ce faire, utilisez du mortier de ciment et appliquez-le sur les briques avec une truelle.
  • Assurez-vous que les joints entre les briques soient bien serrés pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans le mur.
  • Une fois que le mortier a durci, vous pouvez continuer à monter les murs du garage en assemblant des rangées de parpaings.

Mise hors d’eau et mise hors d’air

Une fois que les murs sont en place, vous devez travailler sur l’isolation et l’étanchéité du bâtiment.

Isolation

L’isolation est importante pour empêcher la chaleur de s’échapper du garage en hiver. Il existe plusieurs types d’isolants, mais le polystyrène est souvent utilisé pour les garages.