Installer un chevêtre pour fenêtre de toit : comment procéder ?

La fenêtre est un élément essentiel pour l’aération et la luminosité d’une pièce. Toutefois, il arrive que le velux sujet aux intempéries et au poids du temps se dégrade. C’est pour cela qu’il est important d’installer, en plus de la fenêtre, un chevêtre dans le but de lui donner une certaine solidité et stabilité. Pour l’installer soi-même, il faudrait avoir des connaissances en BTP et en serrurerie. Vous trouverez ci-dessous tout le processus pour installer un chevêtre.

Le choix du chevêtre et les matériels pour l’installation

Sur le marché du BTP, vous aurez le choix entre plusieurs types de chevêtres. Vous en trouverez en :

  • bois,
  • fer,
  • béton armé.

Le choix que vous ferez parmi ces gammes de chevêtres sera influencé par l’utilisation que vous souhaitez en faire dans un avenir proche. Plusieurs autres facteurs entrent aussi en ligne de compte pour le choix d’un chevêtre pouvant durer dans le temps. Il s’agit entre autres du calibre du plancher et du poids des charges. Ce sont des éléments déterminants pour ne pas éprouver la résistance du chevêtre. Vous devez également connaître les dimensions de la trémie avant d’acheter le chevêtre pour votre fenêtre.

En ce qui concerne le matériel nécessaire à l’installation du dispositif, vous devez vous munir d’une visseuse pour river les vis ainsi que des planches pour la fixation du chevêtre. N’oubliez pas non plus le maillet de bois, un autre élément essentiel pour bien river le dispositif à la fenêtre de votre chambre. Par ailleurs, il vous faut prévoir l’essentiel pour assurer votre sécurité comme un masque anti-bruit pour la préservation de votre ouïe. Les lunettes de soleil pour les yeux ainsi que les gants sont aussi importants pour se protéger pendant l’installation du chevêtre.

Lire aussi  Comment poser un solin contre mur ?

L’installation du chevêtre

Le processus de la pose d’un chevêtre comprend plusieurs étapes. Au prime abord, vous devez préparer une feuillure capable d’accueillir un vitrage. L’idéal est de vous adresser aux magasins de bricolage pour en acheter une préconçue. Si vous avez des compétences en la matière, vous pouvez toujours la concevoir vous-même ou faire appel à un professionnel pour vous fabriquer une feuillure sur-mesure.

Après l’installation de la feuillure, vous devez ensuite procéder à l’assemblage des planches. Mais d’abord, découpez-les tout en respectant les dimensions de la trémie. Une fois le découpage terminé, vous pouvez les associer grâce à une visseuse en les disposant de façon parallèle. Vous solidifierez mieux l’assemblage si vous utilisez un gabarit ainsi que des lattes.

Ensuite, faites un pré-essayage pour vous assurer que vous avez bien respecté les mesures nécessaires. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez procéder à un rabotage pour ajuster la planche aux mesures du chevêtre à blanc. Après l’essayage, utilisez le maillet pour faire des ajustements sur la feuillure ainsi que tous les recoins de montage. Une fois les ajustements effectués, vérifiez la solidité du cadre ainsi que l’arrimage parfait du chevêtre avant de procéder au montage final.

Le montage final consistera ensuite à insérer le chevêtre dans le cadre. Vous devrez utiliser un marteau, un maillet et une planchette pour ajuster les bords du chevêtre. Une fois le chevêtre encastré, vissez-le à l’encadrement de la fenêtre en utilisant des vis. Vous pouvez aussi opter pour les clous, mais dans ce cas, il vous faut respecter les données d’équerrage. Passez à présent aux finitions, c’est-à-dire le choix des couleurs pour l’apparence du chevêtre ainsi que les accessoires

Lire aussi  Comment déboucher une canalisation enterrée ?