Kiwaï rouge : Culture et entretien

Depuis quelques années, les kiwis, qu’ils soient verts, jaunes ou rouges, sont devenus les fruits les plus appréciés par les foyers français. Originaire de Sibérie, le Kiwaï rouge fait partie de la grande famille du kiwi vert, et il fait partie de la famille de l’Actinidia. Ces fruits se reconnaissent grâce à la chair de leur fruit à la fois douce, sucrée et dont la peau est à croquer. Comme les kiwis, les fruits du kiwaï s’adaptent aisément à toutes les températures. Pour cultiver des arbres fruitiers, comme le kiwaï, il faut connaître quelques astuces. Entre autres, il y a tout ce qu’il faut savoir sur la culture du kiwi rouge, l’entretien d’un arbre de kiwaï, la récolte des fruits du kiwaï ainsi que les autres variétés des kiwis. Faisons un point sur les essentiels.

Kiwaï rouge et les autres variétés d’actinidia

La culture des kiwaïs rouge est maintenant popularisée. En effet, vous pouvez planter un arbre de kiwaï dans votre jardin pour le plaisir de le voir pousser et d’en récolter les fruits le moment venu. Avant de voir les étapes à suivre pour cultiver cet arbuste (qui est un jeune plant d’actinidia), vous devez savoir qu’il en existe de nombreuses variétés :

  • Variété d’actinidia Solissimo autofertile : ce type de kiwi se cultive aisément sans qu’il y ait besoin d’une plante mâle et femelle pour assurer la fructification dans la plantation. Récolte prévue pour octobre et novembre ;
  • Variété d’actinidia Hayward qui est généralement une plante femelle. Les fruits du kiwi Hayward sont volumineux en plus d’avoir une chair acidulée. Cet arbre fruitier résiste au froid de l’hiver et les fruits se récoltent au mois de novembre à janvier. Par ailleurs, ces kiwis se conservent plus longtemps ;
  • Variété d’actinidia de kiwaï issaï, qui est aussi une variété autofertile. Les fruits de cette variété ressemblent à la taille d’une cerise avec une peau lisse. La chair, quant à elle, est aussi douce et sucrée ;
  • Variétés d’actinidia mâle appelé kiwi Tomuri qui sont des plantes pollinisatrices. En effet, pour espérer obtenir des fruits avec les variétés kiwi Tomuri, vous devez planter des plantes femelles. Le cas échéant, vous allez tout simplement admirer des fleurs jaunes sur vos arbustes d’actinidia ;
  • Variétés d’actinidia de Sibérie ou le kiwaï rouge qui est une variété femelle. Pour espérer obtenir des fruits de cet arbre fruitier, vous devez cultiver au minimum deux pieds : le pied mâle sera pour la floraison et le pied femelle pour les fruits. Les kiwaï rouges sont plus riches en vitamine C que les kiwis.

Sachez que d’autres variétés de kiwaï rouge existent : actinidia arguta kiwaï, actinidia arguta red jumbo, actinidia arguta bingo.

Pour cultiver un arbre à kiwi, vous devez palisser la plante afin de mieux contenir les feuilles de l’arbre fruitier.

Kiwaï rouge : conditions à suivre pour cultiver un jeune plant

Planter de Kiwaï rouge

Planter un kiwaï rouge (actinidia arguta) dans le jardin n’est pas sorcier. Pour obtenir une bonne récolte, vous devez tout simplement suivre les consignes suivantes :

  • La plantation des actinidia arguta (kiwaï rouge) se fait généralement au printemps ;
  • L’emplacement idéal pour le kiwaï rouge serait dans une zone ensoleillée avec possibilité d’avoir accès à un peu de zones d’ombre. Bien que l’actinidia arguta soit originaire d’une région à basse température, cet arbre fruitier apprécie les rayons du soleil ;
  • Pour que le pied de votre kiwaï rouge s’épanouisse en toute sécurité, protégez-le des vents en le mettant près d’un mur ;
  • Le sol prévu pour accueillir les plantes mâles et femelles doit être bien drainé, humide et riche. Au moment de la plantation, des jeunes poussent dans le sol, mélangez un peu de sable et du terreau avec la terre.

Comme l’hiver s’annonce rude cette année, les actinidia arguta de Sibérie peuvent supporter jusqu’à une température de -20°C. Le kiwaï rouge est une plante rustique, déposez tout simplement un paillis au pied des arbustes.

Kiwi de Sibérie : entretien et suivi

L’endroit pour la plantation d’un kiwi de Sibérie doit être palissée, car la plante se développe à une bonne vitesse et la liane fruitière doit être dirigée. De cette manière, vous pourrez profiter de l’ombre du kiwi pendant les saisons chaudes de l’année.

Pour bien assurer l’entretien de votre kiwi de Sibérie, quelques points sont à prendre en considération :

  • Pour ce qui est de la taille du kiwi de Sibérie, sachez que cette étape d’entretien doit se faire périodiquement et obligatoirement pour éviter que les feuilles envahissent votre propriété : en hiver et en été ;
  • Quant à l’arrosage des arbres fruitiers, il est relativement nécessaire pendant les saisons chaudes ;
  • Pour la fertilisation, elle doit se faire annuellement, au début du printemps plus précisément. Un apport nutritif, grâce aux engrais organiques, est essentiel pour garantir la croissance du kiwi de Sibérie.

Tels sont les essentiels sur les kiwaï rouges. Pour les types d’engrais ou d’autres informations sur ces plantes aux fruits juteux, n’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un professionnel du jardinage.