mur de refend

Mur de refend : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une maison a été construite depuis un certain temps, il peut arriver que son propriétaire ait envie de la restructurer. Généralement, ce genre de travaux impose l’abattage de cloisons pour agrandir diverses pièces ou faire entrer plus de lumière. Toutefois, dans une construction, il existe des murs qui jouent un rôle essentiel. Ils ne peuvent pas faire l’objet de modification. C’est le cas du mur de refend. Voici l’essentiel à savoir à propos de ce dernier.

Le mur de refend : de quoi s’agit-il ?

Le mur de refend est avant tout une cloison de maçonnerie située à l’intérieur d’une bâtisse. Il est loin d’être un simple mur de façade ou une paroi de séparation entre deux pièces. Il assure une fonction capitale dans la solidité de toute construction. C’est pour cela qu’il est indispensable de ne pas le confondre avec les autres lorsque vous envisagez des travaux de type « gros œuvre ».

Le mur de refend est en effet porteur et soutient la structure de la maison. Avec ce rôle de contreventement, il assure la résistance de la construction aux forces extérieures (vents, chocs, secousses diverses). Il garantit une répartition équitable des charges. C’est d’ailleurs en fonction de son emplacement que l’agencement et la division des différentes pièces du logement seront définis.

Quelles sont les caractéristiques d’un mur de refend ?

Un mur de refend peut assurer différentes fonctions indépendamment de son positionnement au sein de la bâtisse. En effet, il est à noter que cette paroi porteuse peut être positionnée sur la largeur ou sur la longueur. Dans le premier cas, il est nommé « mur de refend transversal » et son rôle est d’apporter du renfort à la structure de la maison. Il permet aussi de créer une cloison de séparation entre les deux pièces ou deux appartements.

Lorsque la pose de ce mur est « longitudinale », c’est-à-dire sur la longueur il va aider à soutenir le poids des édifices supérieurs (étages). Dans ce même sens, il va équilibrer tous les planchers. Cependant, il convient de souligner que ce positionnement du mur de refend est rarement adopté lors de la construction des maisons.

Identifier un mur de refend dans une maison déjà construite : comment faire ?

identifier mur de refend

Grâce aux différents rôles qu’il joue, le mur de refend est qualifié de porteur. Cependant, il est bien différent des autres classiques car ces derniers peuvent se retrouver en intérieur comme en extérieur. Ainsi, le premier moyen pour identifier une paroi de refend est son édification exclusivement à l’intérieur.

L’autre astuce pour distinguer un mur de refend d’une simple cloison intérieure consiste à prêter attention à son épaisseur. Il est en effet beaucoup plus dense que les autres, bien au-delà de 15 cm. Pour le vérifier, munissez-vous d’une masse et tapez sur différentes parties du mur. Vous remarquerez que les simples parois de séparation laissent entendre un bruit creux tandis que celles porteuses génèrent un bruit sourd.

Avant donc d’entamer tout projet de rénovation nécessitant la restructuration de votre habitation, faites-vous assister par un professionnel. Seul ce dernier pourra vous dire si les travaux que vous envisagez sont réalisables ou pas.